L’église du Teil.

D’après les notes de M. Jacques Allignol et des recherches aux archives.

 

 

En 1862 l‘église paroissiale, rue Kléber, étant en très mauvais état, le conseil municipal et le conseil de fabrique décidèrent d’en construire une nouvelle.


 

Deux avant-projets furent établis.


En 1893 l’abbé Defuide prit contact avec monsieur Auguste Pavin de Lafarge gérant des usines de Lafarge et conseiller général du canton de Viviers, pour l’entretenir de la possibilité d’exécuter ce projet.


En février 1894 le conseil municipal donna l’autorisation de construire une église nouvelle. Après examen de divers emplacements le conseil municipal choisit des terrains situés au sud de la place des Ecoles (actuellement place Jean Macé), cédés gratuitement par la famille Lafarge.

 

1ere EGLISE DU TEIL puis TEMPLE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Financement :

Une souscription de charité à Viviers produit……………………………..      3000 F.
  -Des dons :
     Pavin de Lafarge donne ciment, chaux , pierres ……………………     7880 F.
     Baussan, architecte à Bourg Saint Andéol…………………………….        765 F.
     Hélène Pavin de Lafarge………………………………………………….......        3000 F.
     Louis Pavin de Lafarge………………………………………………….......        15000 F.
     Joseph Pavin de Lafarge................................................      10000 F.
     Bénédicte Pavin de Lafarge………………………………………………......       2500 F.
     Auguste Pavin de Lafarge ………………………………………………......        2000 F.
                                                                                             _________
                                                                                                                                       soit                 58448 F.

EGLISE VUE DE L'EST
EGLISE ENTREE

Une demande de subvention de 37000 F. est adressée au gouvernement.               

Il  est alloué 1500 F.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un avant-projet de style néo-roman est présenté par Siméon Baussan architecte diocésain de l’Ardèche, en collaboration avec son fils Joseph. Après quelques modifications, relatives notamment à la hauteur de l’édifice, il est approuvé le 19 mai 1896.

L’église est consacrée le 1er novembre 1897.

Les 11 et 12 octobre 1997 on a fêté son centenaire.


accueil
retourchapitre LA VILLE SE TRANSFORME
accueil